La création d’un Collège des Doctorants a été décidée lors du congrès de Toulon en juin 2015. Le collège a trois représentant(e)s qui veillent à l’accomplissement des missions du Collège: organiser les Doctoriales dans le cadre des congrès de la SAES, relayer les informations susceptibles d’intéresser les doctorant(e)s, assurer la visibilité des doctorant(e)s au sein de la SAES et créer une communauté d’échanges entre doctorant(e)s.

Quelles sont les missions du Collège des Doctorants ?

1. Valorisation et visibilité des Doctorants au sein de la SAES

Les représentants du Collège des Doctorants travaillent à la visibilité des doctorants au sein de la SAES et, plus largement, à celle des doctorants anglicistes dans l’enseignement supérieur et la recherche. Ils organisent les doctoriales du congrès annuel en liaison avec le Bureau de la SAES.

2. Réseaux, contacts et partages : communication au sein de la SAES

3.1. Entre doctorants: l’animation et la modération d’une page Facebook répertoriant et relayant des informations susceptibles d’intéresser les doctorants : appels à communication/publication ; nouveautés législatives concernant le doctorat, les concours de l’enseignement, le monde de la recherche… ; activités de la SAES ; offres d’emploi pour les jeunes chercheurs; etc. La page Facebook du Collège des Doctorants a également pour vocation la création d’une communauté de doctorants anglicistes afin de renforcer les liens entre doctorants venant de laboratoires différents, d’échanger sur nos pratiques de recherche et d’enseignement et de trouver un soutien pendant le doctorat.

3.2. La coordination avec le Bureau de la SAES. Les représentants du Collège des Doctorants communiquent et travaillent avec le Bureau de la SAES. Ils sont le relais des doctorants auprès du Bureau.

Le collège des doctorants a sa page Facebook

Pour contacter les représentants :  college.doctorants@saesfrance.org

 

 

juin 2019 enquête sur les comités de suivi de thèse
Si les doctorants qui ont répondu au questionnaire concernant le CSI 2017-2018 ont souligné que ce dernier leur offrait un regard neuf sur leur travail, une manière efficace de vérifier l’avancée de leurs recherches, une occasion de s’exprimer sur leur thèse devant des chercheurs confirmés, ainsi que des pistes méthodologiques ou bibliographiques, plusieurs d’entre eux soulèvent des irrégularités.
En effet, 15 doctorants ont signalé la présence de leur directeur de thèse lors du comité, ce que l’arrêté du 25 mai 2016 fixant le cadre national de la formation et les modalités conduisant à la délivrance du diplôme national de doctorat interdit pourtant : “les membres de ce comité ne participent pas à la direction du travail du doctorant.” Ce point nous semble particulièrement sensible dans la mesure où il vise à permettre la prévention de “toute forme de conflit, de discrimination ou de harcèlement.” Huit des doctorants qui ont rencontré des difficultés avec leur directeur de thèse et qui ont répondu au questionnaire indiquent par ailleurs que le comité ne leur a pas permis de résoudre ces problèmes – peut-être est-ce lié à la présence du directeur lors du comité.
Douze doctorants indiquent également ne pas avoir reçu de rapport à l’issue du comité. Or, l’arrêté stipule bien que le comité “transmet un rapport de l’entretien au directeur de l’école doctorale, au doctorant et au directeur de thèse”. Un autre doctorant précise avoir dû remplir lui-même une partie de son rapport.
Enfin, un doctorant a déclaré que son école doctorale n’a pas pu organiser de comités de suivi en 2017-2018. S’il s’agit d’un cas isolé, ce point nous semble cependant inquiétant.”
Si les résultats que l’on trouve dans la présentation nous semblent bien montrer les disparités nationales qui résultent sans doute de la souplesse de l’arrêté et qui posent parfois question, les trois types d’irrégularités que nous avons soulevées plus haut nous paraissent dignes d’attention.
Elections 2018

Lors du Congres de la SAES, juin 2018, à Nanterre, 3 nouveaux représentants ont été élus pour un mandat de deux ans (2018-2020):

Marion Coste, doctorante à Sorbonne Université, en troisième année de thèse de littérature britannique sous la direction de Madame le professeur Élisabeth Angel-Perez, VALE (Voix Anglophones : Littérature et Esthétique).

Amélie Derome, doctorante contractuelle de littérature britannique à Aix Marseille Université. Sa thèse, consacrée aux traductions françaises de Gulliver’s Travels de Jonathan Swift est encadrée par Jean Viviès, LERMA.
Louisa Perreau, doctorante en troisième année de thèse de civilisation britannique sous la direction de Madame le Professeur Claire Charlot, HDEA (Histoire et Dynamique des Espaces Anglophones), Axe MAPS (Monde Anglophone, Politiques et Sociétés)
Elections 2016

Lors du Congrès de juin 2016 à Lyon, trois représentants ont été élus pour deux ans (2016-18) :

Ardoin Myriam, agrégée d’anglais, doctorante contractuelle à l’Université d’Aix-Marseille. En troisième année de thèse de littérature britannique (xixe-xxes.) sous la direction de Madame le professeur Nathalie Vanfasse, LERMA (Laboratoire d’Etudes et de Recherche du Monde Anglophone, EA 853).

Hamza Anissa, doctorante à l’Université de Strasbourg. En troisième année de thèse de linguistique anglaise sous la direction de Madame le professeur Maryvonne Boisseau et Madame Delphine Bernhard, LiLPa (Linguistique, Langues, Parole, EA 1339).

Hounhouayenou Ernest, agrégé d’anglais, doctorant contractuel à l’Université Paris-Sorbonne. En troisième année de thèse de linguistique anglaise sous la direction de Monsieur le professeur Wilfrid Rotgé, CeLiSo (Centre de Linguistique en Sorbonne, EA 7332).

Statuts du collège des doctorants
Il existe un Collège des Doctorants au sein de la SAES.
Trois délégués, élus par l’assemblée des doctorants pour un mandat de deux ans, représentent le Collège et sont les interlocuteurs du bureau. Les délégués doivent être membre de la SAES (voir adhésion :  ici )
Un délégué qui soutiendrait sa thèse avant la fin de son mandat pourrait continuer d’assumer sa fonction pour le terminer.
Le Collège a pour mission d’animer les activités spécifiques aux doctorants.

The ESSE Doctoral Symposium

The ESSE Board has decided that as of 2017 an ESSE Doctoral Symposium will be organized every year. The first ESSE Doctoral Symposium took place in Thessaloníki, Greece on 28-29 August 2017. (The second will form part of the ESSE Conference to be held in Brno, Czech Republic in 2018; the third will be organized in Wrocław, Poland in 2019; the fourth will form part of the ESSE Conference to be held in Lyon, France in 2020.)

For more information, click here