Chercheur·se·s internationaux·ales invité·e·s dans nos unités de recherche

 

Retrouvez ici la liste des chercheurs et chercheuses venu·e·s de l’étranger qui effectuent un séjour de recherche dans les unités de recherche des membres de la SAES

John T. Matteson

John T. Matteson

Distinguished Professor, Littérature, Histoire et Droit américains, Biographie et Autobiographie

Chercheur invité du 4 octobre au 3 décembre 2021 au Laboratoire ECLLA de la Faculté ALL, Université Jean Monnet, Saint-Etienne, par Elisabeth Bouzonviller, Professeur de Littérature Américaine et Floriane Reviron-Piégay, MCF en Littérature anglaise.

Diplômé de Harvard, de Princeton et de Columbia, John T. Matteson a enseigné à Harvard et à Columbia. Il est l’auteur d’une Thèse sur les liens entre la prudence, le blasphème et l’esclavage et sur l’éthique dans le Droit et la Littérature à l’époque d’ Emerson. Spécialiste d’Emerson et de Melville, il est aussi lui-même biographe: sa biographie de Louisa May Alcott lui a valu d’obtenir le Prix Pulitzer (Biographie et Autobiographie) en 2008: Eden’s Outcast:The Story of Louisa May Alcott and her Father, (Norton, 2007).

Son dernier ouvrage A Worse Place than Hell: How the Civil War Battle of Fredericksburg Changed a Nation est paru en février 2021 chez Norton.

 

Alice Delorme Benites

Alice Delorme Benites

Lecturer (Translation, French, Applied Linguistics), ZHAW School of Applied Linguistics, Zurich

Chercheuse invitée à l’ILCEA4 (Université Grenoble Alpes), octobre 2021

Alice Delorme Benites est maître de conférences en français et traduction à l’Université des sciences appliquées de Zurich. Elle mène des recherches sur la  traduction, son enseignement, et la maîtrise de la traduction automatique. Elle a notamment étudié actuellement la traductibilité par machine des résumés et articles scientifiques à l’aide de la grammaire de construction afin de formuler des recommandations. Elle travaille actuellement sur un projet visant à renforcer les bonnes pratiques en matière de traduction automatique au sein des universités suisses – et a mené une vaste enquête sur les usages et les perceptions de la TAN dans quatre universités (3500 réponses). Lors de son enseignement, elle teste de nombreuses nouvelles approches didactiques telles que les enregistrements d’écran, l’apprentissage basé sur le corpus et les données avec CQP-web, l’apprentissage basé sur la recherche et l’écriture collaborative. Parallèlement, elle a travaillé comme traductrice indépendante, notamment dans le domaine de la localisation et du marketing des jeux.